Vol. 54, Issue 2 • Espaces Publics

Construire des performances de pointe

Le Centre sportif des Jeux d'été du Canada crée un héritage pour la région de Niagara.

Story: Julia Preston

Jump to specs

En août, 5 000 athlètes, entraîneurs et personnel de soutien se sont rendus à Niagara pour les Jeux d'été du Canada. Pour les jeunes athlètes, c'était l'opportunité pour laquelle ils avaient travaillé pendant une grande partie de leur vie. Une chance de se mesurer aux meilleurs de leur sport, de relever le défi d'une compétition multisports et de se préparer pour les événements futurs, y compris les Jeux olympiques.

Alors que les athlètes se réunissaient pour concourir, les 13 communautés hôtes de la région de Niagara se sont également regroupées. Plus de 4 500 résidents se sont portés volontaires lors des jeux et des milliers de spectateurs ont rempli les gradins. Poursuivre ce sentiment d'unité et rassembler les gens sur le long terme est un héritage du jeu.

Les Jeux du Canada ont été fondés en 1967 dans le cadre des célébrations du centenaire du pays. Il s'agit du plus grand événement multisports au Canada et l'une des seules compétitions multisports au monde qui propose des événements pour les athlètes valides ainsi que pour les athlètes ayant des déficiences physiques et intellectuelles.

En préparation de cette compétition nationale, les centres sportifs existants dans la région de Niagara ont été améliorés et de nouvelles constructions ont été réalisées. Ces ajouts ont augmenté le calibre et la disponibilité des installations sportives, non seulement pour les athlètes des Jeux du Canada, mais aussi pour les résidents de Niagara de tous âges et capacités pour les années à venir.

Depuis les premiers Jeux en 1967, près de 100 000 athlètes y ont participé. Les Jeux sont devenus un soutien important pour le système de développement du sport du Canada et produisent un impact durable grâce à la fierté communautaire, à l'unité nationale et à l'infrastructure qu'ils laissent derrière eux.

Une installation hors pair des Jeux de cette année est le Walker Sports and Abilities Centre. Ce centre est au cœur du Parc des Jeux du Canada, carrefour de la compétition.

« Le sport a tendance à être quelque chose qui unit les gens... Cette installation incarne vraiment cela. » — Christopher Sèguin, Jeux d'été du Canada Niagara 2022

« Quand je marche dans [l'édifice], je vois juste du potentiel, déclare Christopher Sèguin, gestionnaire, médias et communications pour les Jeux d'été du Canada Niagara 2022. Le potentiel que cela créera pour la communauté d'avoir un mode de vie sain et actif… [et] d'aider certains jeunes athlètes non seulement à vouloir réaliser leurs rêves, mais à le faire vraiment. »

Le centre a une superficie de 19 325 m2 et abrite deux arénas de la taille de la LNH, un centre de performance sportive, une piste intérieure de 200 m, un terrain polyvalent avec quatre gymnases, des bureaux sportifs et le Brock-Niagara Health & Well-Being Centre.

Le Walker Sports and Abilities Centre a été le site de nombreux triomphes pendant les Jeux. Cependant, cet été n'était que le début de son impact. Son héritage à long terme pour la communauté est là où il fera la plus grande différence.

En plus d'être un lieu de réalisations sportives, le bâtiment représente également une réalisation de construction importante.

« Ce travail… n'était pas un bâtiment - boîte typique, explique Paul Power, directeur de la préconstruction et des ventes chez Canam. C'était beaucoup de pentes, de noues, de fermes incurvées [et de fabrication sur mesure] ».

Canam a travaillé avec le fabricant C & A Steel (1983) Ltd. pour fournir les solives, le tablier, les fermes et l'acier de charpente, soit environ 1 150 tonnes d'acier.

Parmi ces 1 150 tonnes se trouvent des fermes très complexes et un platelage compliqué en acier.

Les fermes ont été fabriquées dans une grande variété de formes. Onze fermes en porte-à-faux comprenaient plusieurs éléments inclinés (non standard). Une section structurelle creuse incurvée (HSS) a dû être installée en parallèle pour les douze fermes de balcon, suivant un rayon de courbure particulier pour la piste intérieure surélevée, où de nombreux athlètes se sont échauffés cet été, se préparant à exceller dans leurs compétitions.

Le tablier en acier nécessitait une conception, des détails et une fabrication spécials en raison d'une grande variété de forces de cisaillement pour les fixations du tablier, de différentes pentes de toit et d'un système de toit vert incliné avec des supports de cisaillement traversant le tablier.


La charpente en acier forme un bâtiment visuellement saisissant avec de grands porte-à-faux et un toit qui ondule comme un origami.


Canam a travaillé avec le fabricant d'acier de charpente, l'ingénieur et d'autres corps de métier pour s'assurer que tout s'aligne parfaitement. « Vous fabriquez chaque ferme séparément et quand elle arrive sur le terrain, tout s'emboîte... Nous nous concentrons sur certaines connexions pour nous assurer que tout s'aligne », explique M. Power. De nombreuses solives comprenaient des pièces secondaires qui devaient être encadrées.

Pour s'assurer que le bâtiment fonctionne au plus haut niveau – et permette aux athlètes de faire de même – une attention particulière a été accordée à la qualité de l'acier. Une grande partie du tablier en acier était en GalvalumeMD. Le platelage GalvalumeMD est fabriqué et conçu pour résister à l'humidité et au ternissement plus longtemps qu'une légère couche de zinc. Un apprêt spécial au zinc pour l'inhibition de la rouille a également été utilisé sur les fermes et les solives dans d'autres zones à forte humidité.

«Parce qu’il a de l’humidité dans l’arène provenant de la patinoire, le platelage GalvalumeMD ne ternit pas aussi rapidement que les autres platelages. Il ne change pas de couleur, vous avez donc ce platelage qui a l'air brillant », explique M. Power. En d'autres termes, le Walker Sports and Abilities Centre a été construit pour un avenir radieux où les athlètes de tous niveaux auront la chance de briller.

Le résultat de la charpente en acier est un bâtiment visuellement saisissant avec de grands porte-à-faux et un toit qui ondule comme un origami. Ensemble, tous les plis, vallées et saillies ont un but. Ils contribuent à rendre le centre 35 % plus efficace et génèrent 45 % moins d'émissions de gaz à effet de serre qu'un bâtiment standard au Canada.

Les surplombs fournissent de l'ombre pour réduire les apports solaires et la charge de refroidissement associée. Le toit vert partiel aide à réduire l'îlot de chaleur du bâtiment en éliminant la chaleur de l'air et en abaissant la température de la surface du toit et de l'air ambiant. Le toit vert contribue également à minimiser le ruissellement des eaux pluviales.

Cet accent mis sur la durabilité renforce l'impact à long terme du Walker Sports and Abilities Centre sur la communauté. Une vision vers l'avenir a également conduit à un bâtiment misant sur l'accessibilité.

Dans le cadre de la préparation des Jeux d'été du Canada et de l'anticipation des besoins de la région, la fourniture d'installations sportives plus accessibles à Niagara pour desservir la population paralympique relativement nombreuse était une priorité.

Le Walker Sports and Abilities Centre soutiendra la croissance et le développement des programmes parasportifs existants dans la région pour les athlètes de tous niveaux, y compris les futurs paralympiens. Plus de 30 % des athlètes et entraîneurs d'Équipe Canada aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 étaient des anciens des Jeux du Canada. Grâce à sa conception, le Walker Sports and Abilities Centre est entièrement accessible et met l'accent sur l'inclusivité.

Les améliorations comprennent les gradins de la patinoire, qui ont été construits à un niveau permettant aux spectateurs en fauteuil roulant de voir la compétition, et des barrières transparentes pour le hockey sur luge. Le terrain polyvalent permet de nombreux parasports et, sur la piste de course intérieure, des mains courantes aident ceux qui ont des problèmes de stabilité ou de mobilité.

« Le sport a tendance à être quelque chose qui unit les gens et les rassemble, dit M. Sèguin. Je pense que cette installation incarne vraiment cela avec l'inclusivité… pour les parasports, les athlètes valides, pour un usage communautaire, pour une utilisation de haute performance. »

Certains des athlètes qui ont concouru à Niagara cet été se rendront à Paris en 2024 ou en Italie en 2026 pour les futurs Jeux olympiques. « Nous avons des exemples concrets d'athlètes qui… ont bénéficié des héritages d'infrastructure qui ont été créés pour [les Jeux d'été du Canada précédents] et qui sont partis faire ces choses incroyables, dit M. Sèguin. Il ne fait aucun doute que cette installation va faire cela pour les athlètes nés et élevés à Niagara. »

Un autre avantage est la manière dont la communauté au sens large bénéficie d'un centre sportif de premier ordre. Le Walker Sports and Abilities Centre aidera les gens à maintenir un mode de vie sain et actif de nombreuses façons.

Le Brock-Niagara Centre for Health & Well-Being, ainsi que les gymnases et les arénas, offriront une multitude de programmes de conditionnement physique et éducatifs aux résidents de Niagara. Au fur et à mesure que les membres de la communauté profiteront de l'installation, ils amélioreront leur bien-être et leur qualité de vie et Niagara excellera et prospérera.

« Toute la communauté de Niagara aura un lien avec cette installation à un moment donné, déclare M. Sèguin. Ils vont soit y participer de manière récréative, soit venir voir un membre de la famille participer à un événement dans cette installation. Ils vont tous avoir une sorte de connexion avec cela. Je pense que c'est la beauté que les jeux créent. Présenter cette installation à Niagara afin qu'elle profite aux gens pendant des décennies. »

Caractéristiques du projet

PROPRIÉTAIRE DE L'IMMEUBLE:

Région de Niagara, ville de Thorold, ville de St. Catharines, Université Broc

ARCHITECTES:

MacLennan Jaunkalns Miller Architects // mjma.ca

Raimondo Associates Architects Inc. // raimondoarchitects.com

INGÉNIEURS:

Blackwell // blackwell.ca

DIRECTEUR DE PROJET DE CONSTRUCTION:

Urban & Environmental Management // uemconsulting.com

ENTREPRENEUR GÉNÉRAL:

Aquicon Construction Co. Ltd. // aquicon.com

MONTEUR D'ACIER:

Niagara Rigging & Erecting Company Ltd. // niagararigging.ca

FOURNISSEURS DE PRODUITS:

C & A Steel (1983) Ltd. // casteel1983.com

Canam // groupecanam.com

LES PRODUITS:

Solives standard, Solives non standard, Poutrelles de solives standard, Poutrelles de solives non standard, Charpente métallique conventionnelle, Platelage métallique

Les plus Populaires

Voir tout

Vol. 51, Numéro 1 • Espaces Publics

Acier galvanisé pr…

L’école Fox Lake de la Nation crie se trouve dans la ville de Gillam, un…

Vol. 54, Numéro 2 • Espaces Publics

Construire des perfo…

En août, 5 000 athlètes, entraîneurs et personnel de soutien se sont ren…

Vol. 50, Numéro 2

LustreLokᴹᴰ – …

Cette amélioration offre à nos clients et à nos utilisateurs les avantag…

Vol. 51, Numéro 2 • Durabilité, Steligence®

Steligenceᴹᴰ: le…

Dans l’étude de cas présentée ici, un immeuble de bureaux de hauteur m…

Vol. 51, Numéro 1 • Espaces Publics

L’acier AZM150 Gal…

La gare, un bâtiment en brique et en pierre de deux étages et demi, est a…

Vol. 54, Numéro 2 • Indaten®, Industriel

Grande construction …

À la limite sud de l’Alberta, les prairies s’étendent à perte de vue…

Vol. 52, Numéro 2 • Résidentiel

L’acier dans l…

L’acier est le matériau de choix pour la construction industrielle e…

Vol. 52, Numéro 1

UNE STRUCTURE D’AC…

Le Pier 27 est un projet de construction de condos à grande échelle et à…

Vol. 54, Numéro 2 • Commercial

Un parcours de golf…

Une partie de golf, c’est bien plus que jouer sur le parcours. C’est se…

Vol. 53, Numéro 1 • Commercial

Forme + Fonction…

LE SIÈGE SOCIAL DE STRUCTUBE RÉCEMMENT RÉALISÉ À LAVAL (QUÉBEC)…

Vol. 54, Numéro 2 • Durabilité, Résidentiel, Steligence®

Résoudre la crise d…

Les villes sont des moteurs économiques. Elles ont les plus grandes concen…

Vol. 54, Numéro 2 • Résidentiel

En résidence…

Il y a près de soixante ans, l’Université du Nouveau-Brunswick a regard…