SOLUTIONS STELIGENCEᴹᴰ

Numéro Deux VOLUME 52

Automne 2020

UNE ESTHÉTIQUE DURABLE

Le revêtement personnalisé définit le nouveau bâtiment à l'Université McMaster

by Texte : Julia Preston Photos : Dan Banko

L’Université McMaster à Hamilton (Ontario) avait besoin de plus d’espace. Plus de salles de classe, plus de place pour les services aux étudiants, plus de lits en résidence, plus de stationnement, même une place pour une garderie. Les responsables de l’université ont donc décidé de se lancer dans un projet de construction unique combinant toutes ces fonctions dans une seule structure. Le résultat est le Peter George Centre for Living and Learning.

Cet immeuble de 14 étages et 31 120 m2 (335 000 pi2) comprend un parking souterrain, trois auditoriums d’une capacité de 410 à 640 étudiants, le Centre de bien-être étudiant, 350 chambres en résidence offrant 518 lits sur sept étages et le centre de garde d’enfants McMaster.

À l’intérieur, le bâtiment est un mélange de construction en acier et en béton. Les longues portées des auditoriums nécessitaient une poutre en acier de 26 mètres de long et plus de 4,5 mètres de haut.

À l’extérieur, le bâtiment est revêtu de brique, d’acier et de verre. Pour minimiser l’échelle du centre, l’équipe de conception de Diamond Schmitt Architects a envisagé la base comme une collection de petits bâtiments en brique. Les étages inférieurs sont recouverts d’une brique contemporaine sombre qui ressemble aux bâtiments adjacents du campus.

McMaster Peter George Centre for Living and Learning
L’acier a fourni la durabilité, la couleur, la légèreté et la réflectance que les concepteurs recherchaient à un prix économique.

Au-dessus de la brique, plus de 11 000 panneaux pliés sur mesure d’Agway Metals ont revêtu la partie résidentielle du bâtiment. « Comme ce devait être le plus haut bâtiment du campus,… nous voulions une couleur claire avec une certaine réflectance qui se fondrait et refléterait le ciel afin de minimiser l’impact de sa hauteur sur le contexte environnant », explique Jeffrey Mitchell, architecte et chef de chantier avec Diamond Schmitt.

Une autre considération pour les panneaux était de savoir comment donner à la façade une certaine définition lorsque chaque étage avait la même disposition des chambres des résidences étudiantes. L’architecte du projet Antra Roze s’est concentré sur la verticalité des fenêtres en bande et les horizontales du revêtement.

Elle dit : « Lorsque nous concevons quelque chose de ce genre, nous regardons à chaque fois que vous pliez le métal ou que vous avez un profil différent, vous créez une autre ligne d’ombre et nous utilisons ces lignes d’ombre pour créer de l’intérêt pour l’élévation. »

Chaque panneau a été conçu et fabriqué sur mesure à l’usine Agway Metals. L’acier entre et sort lorsqu’il s’enroule autour du bâtiment pour « exprimer et articuler la façade ».


En tout, il y avait un peu moins de 11 000 panneaux pleins pliés à la presse, 1 000 panneaux pliés à la presse et à face perforée et des panneaux d’angle à onglets personnalisés, à la fois perforés et pleins.


Les bandes de panneaux perforés offrent une articulation supplémentaire pour la façade, mais ont aussi un avantage pratique : elles recouvrent les évents du centre.

« Auparavant, partout où une unité avait un aérateur, vous aviez une grille d’aération et ce serait un matériau différent, explique Antra Roze. Dans ce cas, le revêtement continue et c’est le même métal qui passe sur les grilles. C’est juste perforé… Vous ne vous arrêtez pas à chaque étage pour avoir une autre grille. Maintenant, nous avons juste une ligne légèrement plus sombre qui fait le tour du bâtiment et c’est parce que nous avons un matériau avec lequel nous pouvons le faire. »

Le revêtement en acier offrait une grande flexibilité, en particulier avec la personnalisation proposée par Agway. Pour les zones critiques, les installateurs Bothwell Accurate et les entrepreneurs Ellis Don ont travaillé avec Agway et Diamond Schmitt pour réaliser des maquettes afin de tester comment plier l’acier pour obtenir le profil souhaité sans ajouter de lignes, de reliefs et d’ombres supplémentaires. Par exemple, il a fallu plusieurs essais pour obtenir des reliefs très peu profonds le long des fenêtres et des bords d’égouttement dissimulés.

« Nous avons eu la chance d’avoir un bon groupe de personnes qui travaillaient avec nous pour essayer d’obtenir ce que nous voulions, explique Antra Roze. Même si le concept a été dessiné, ils ont dû en faire une réalité et comprendre que nous voulions garder les lignes très minimales afin que nous n’ayons pas tout un tas de chevauchements, ni de lèvres. »

Malgré le niveau de personnalisation, une grande partie des décisions de revêtement étaient dictées par le coût. Le budget global du projet était modeste à 118 millions de dollars. L’acier a fourni la durabilité, la couleur, la légèreté et la réflectance que les concepteurs recherchaient à un prix économique.

Pour Antra Roze, les possibilités étaient révélatrices. Elle explique : « Une grande partie de notre objectif était de rendre ce revêtement économique… L’acier est un revêtement classique. Vous savez comment il peut durer. Nous pouvons choisir les couleurs ainsi que les profils. Cela nous donne beaucoup d’options, donc en ce sens c’est le matériau idéal pour travailler… En débutant ce projet, Agway a réagi : Excellent, nous pouvons tout faire. Ce qui était peut-être standard ne l’est plus… Nous pouvons couper, plier, perforer différemment de ce que nous pouvions faire auparavant. »


Les bandes de panneaux perforés offrent une articulation supplémentaire pour la façade, mais ont aussi un avantage pratique : elles recouvrent les évents du centre.

Les étages supérieurs du Peter George Center for Living and Learning de 14 étages abritent 350 chambres. Le revêtement en acier définit la partie résidentielle du bâtiment.

Peter George Centre for Living and Learning
PETER GEORGE CENTRE FOR LIVING AND LEARNING

Agway


Revêtement: Calibre 18, 2 couleurs prépeintes argent clair et dark silverstorm


Calibre 18, fixations cachées pour les panneaux pliés à la presse


Calibre 22, 7/8 ondulé, dark silverstorm


Calibre 22, AR50, dark silverstorm


Substrat: G90 Galvanisé Grade 33 Dura Coat Polyester


ÉQUIPE DE CONCEPTION ET DE CONSTRUCTION

Installateur: Bothwell Accurate, 416-676-2153


Entrepreneur général: Ellis Don, 647-622-7931


Architecte: Diamond Shmitt Architects 416-862-8800


Ingénieur: VanBoxmeer & Stranges Ltd. 519-433-4661

Explorer ce numéro:

L’ACIER DANS LA MAISON

Les avantages de l'acier pour la construction résidentielle

L’acier est le matériau de choix pour la construction industrielle et commerciale. Mais lorsqu’il s’agit de projets résidentiels, l’acier est sous-représenté. Jay Lim, directeur à 25:8 Architecture + Urban Design à Ottawa, travaille pour changer cela. « Nous avons été de grands partisans de l’acier pour nos revêtements… sur nos produits résidentiels, explique-t-il. Nous avons découvert […]

LIRE LA SUITE

L’ACIER DE HAUT EN BAS

Les tuiles métalliques reproduisent les matériaux de toiture naturels.

L’entretien continu est un élément nécessaire de l’accession à la propriété. La plupart des propriétaires se résignent à remodeler leur toit tous les dix ans environ. Mais en plus du coût financier d’un nouveau toit, il y a aussi un coût environnemental. Onze millions de tonnes d’asphalte se retrouvent dans des décharges chaque année. Alors […]

LIRE LA SUITE

LA SCIENCE DIRECTRICE DANS LA CONCEPTION EN ACIER

Construire le bâtiment de hauteur moyenne le plus durable et le plus rentable

Utiliser l’analyse scientifique pour guider la construction Des immeubles résidentiels de hauteur moyenne se trouvent dans les villes d’Amérique du Nord et d’autres sont en construction chaque jour. Avec des espaces commerciaux au niveau de la rue et des unités résidentielles au-dessus, ce style de structure plaît aux promoteurs, aux locataires et aux responsables municipaux. […]

LIRE LA SUITE